Urgi Orlev

  • Une petite grand-mère vient s'installer au village avec pour tout bagage des aiguilles à tricoter. Maille à l'envers, maille à l'endroit, elle se fabrique des pantoufles, une bouilloire, un lit, une maison, puis une fille et un garçon. Les petits-enfants sont heureux chez mamie jusqu'au jour de la rentrée scolaire : les enfants tricotés ne sont pas acceptés à l'école. Mamie va alors exprimer sa colère devant les hommes de pouvoir ; mais cela se retourne contre elle. Sans se laisser décourager, elle reprend sa route et va tricoter ses rêves ailleurs.
    Marta Ignerska, lauréate des Bologna Ragazzi Award, Grand Prix IBBY, European Design Ed-Awards, a splendidement interprété ce conte original. Ses dessins audacieux ont immédiatement gagné l'approbation enthousiaste de l'auteur. Uri Orlev a réussi à enfermer dans cette historie tendre des questions importantes : conscience, insensibilité ou injustice. Avec ces rimes, apparemment légères, toute une histoire se développe, comme d'une pelote de laine étroitement roulée... C'est une histoire emmêlée, avec des mailles variées, épaisses, remplies de digressions et des souvenirs. Mais ce n'est pas un conte de fées, c'est un ersatz de conte de fées qui se raconte lui-même dans nos têtes, une douce parabole sur nous et les autres. Pour les enfants ? Certes. Mais également pour nous, les adultes.

empty