• " Ma fille aime se cacher comme un escargot dans sa coquille. C'est alors difficile pour moi de la retrouver. Ma fille est gaie comme un pinson. Mais, parfois, elle est triste comme un petit phoque." Les broderies à la main que l'on retrouve au fil des pages de ce livre se transforment en des envers étonnants et nous content, de manière symbolique, l'histoire de ce qui se cache au fond de l'être humain.
    Les animaux s'y métamorphosent en d'autres animaux, aux caractéristiques opposées. Et le dénouement nous bouleverse. Où est ma fille ? d'Iwona Chmielewska (Dans ma poche, Les yeux, La Mésaventure) est une histoire construite au moyen de patchworks et de collages et leurs envers. On y voit le "devant", élégant, et juste après, les points de coutures et les doublures, éléments cachés et invisibles pour ceux qui se contentent de regarder un seul côté, qui ne voient que la surface des choses.

  • Une jeune fille repasse la nappe préférée de sa maman, un souvenir précieux brodé par la grand-mère. Mais voilà, elle se perd dans ses pensées et le fer à repasser laisse une trace indélébile sur le joli tissu ! Quelle mésaventure !
    Que dira maman à son retour ? Ce livre renferme, en quelques phrases et quelques images, bien plus qu'un roman. C'est un vrai chef-d'oeuvre, un picture book à l'état pur.
    Iwona Chmielewska. Une écrivaine ? Non. Une illustratrice ? Non plus. Une prestidigitatrice ? Oui, dans un sens. C'est une illusionniste. Une magicienne. Une artiste. Enchaîne-t-elle les saltos ? Les tours de magie ? Fait-elle sortir des lapins de son chapeau ? Presque. Elle fait des livres. Pour les enfants ? Bien sûr ! Aussi pour les enfants.
    Aujourd'hui, le livre illustré est une véritable poésie de l'image et il s'adresse aussi bien aux enfants qu'aux adultes, qui n'hésitent pas à réinterpréter leurs propres conceptions de l'image et du texte. La Mésaventure constitue pour cela un excellent point de départ. C'est un album pour les enfants et leurs parents, mais aussi pour les adultes sans enfants.

  • Chaque enfant aime bien les cachettes, les secrets et les trésors. Chaque adulte aime bien se sentir un peu comme un enfant. Au moins pour un tout petit instant. Le nouveau livre d'Iwona Chmielewska (reconnue pour Les Yeux et La Mésaventure), 100% fait main, réunit les petits et les grands autour d'un jeu de devinettes fin et subtil. Qu'est-ce qui se cache dans les poches des petits tabliers ? Les enfants saisissent rapidement les règles du jeu : deviner n'est pas la chose la plus importante, ce qui compte c'est de rester ouvert aux surprises. Découvrir ce qui est le plus extraordinaire mais invisible, caché dans notre quotidien, parfois inexprimable et confidentiel, dont nous avons le droit de garder le secret. Le garder à nous uniquement...

  • Abc.de

    Iwona Chmielewska

    Abc.de est un dictionnaire illustré multilingue de la culture allemande, un abécédaire graphique ambitieux qui introduit les lecteurs à l'univers de la littérature, de la science, de la philosophie et de l'art allemand. Ici, les mots et les lettres font la queue devant le cabinet de Sigmund Freud, éclairent les nuits des frères Grimm, s'échappent des livres de Brecht et de Goethe, bondissent sur les partitions de Bach, grimpent au sommet de la cathédrale de Cologne. Dans cette balade où se côtoient des mots français, anglais, allemands et polonais, le lecteur se laisse guider par les plus grandes figures culturelles et scientifiques allemandes : Max Ernst, Albert Einstein, Pina Bausch, Amadeus Mozart, Joseph Beuys, Leibniz et bien d'autres.

  • Inutile de brancher le fer à repasser pour s'attirer quelque mésaventure ! Sinon à quoi bon les pochoirs, les crayons, le coton et... l'imagination ? Dans ce cahier d'activités, tu peux dessiner à ta guise ou suivre les indications de l'auteure. Grâce à ta créativité, tu pourras combattre, apprivoiser et surtout jouer avec toutes sortes de mésaventures : grandes ou petites, ordinaires ou surprenantes, réelles ou imaginaires.
    Iwona Chmielewska est une grande illustratrice polonaise, dont les images tout en douceur vont bien au-delà d'une plate traduction du texte. Ses ouvrages, mettant en oeuvre une narration visuelle ingénieusement construite, ont reçu de nombreux prix prestigieux, notamment la Pomme d'or de la Biennale de l'Illustration de Bratislava (2007), deux Bologna Ragazzi Award (2011, 2013) et le Grand Prix du ministère de la culture du Mexique. Les livres d'Iwona Chmielewska sont publiés notamment en Corée du Sud, Pologne, France, Chine, Japon, Taïwan, Italie, Allemagne, Portugal, Mexique, Brésil.

  • - Le sujet, l'enjeu, les auteurs et la vie bouleversante de Korczak doivent toucher un large public, notamment tout autour du monde de l'école, qui s'interroge sur elle-même en cette année 2012.
    - C'est le premier album d'Iwona Chmielewska en France, mais d'autres suivront à Rue du monde.

  • Les yeux

    Iwona Chmielewska

    Les Yeux, laure at en 2013 du Bologna Ragazzi Awards (qui re compense des livres jeunesse du monde entier), est une histoire touchante sur l'art de regarder, le don de voir et le pouvoir des sens. Les yeux sont pour nous un guide dans notre apprentissage du monde, ils ouvrent la porte de l'imagination, nous avertissent, nous sauvent. C'est un tre sor que nous recevons en cadeau. D'autre part le tre sor peut s'e garer, pire : on peut le perdre !... C'est ainsi que l'auteure nous invite a tenter d'e prouver le monde comme le font ceux chez lesquels le sens de la vue n'est pas le plus important. Pour nous rappeler : « Être heureux comme chacun d'entre nous, avec nos différences : celui qui voit et celui qui ne voit pas ».

  • Quatre bols, quatre demi-cercles de papier : de ce point de départ minimaliste, l'illustratrice nous fait découvrir. qu'il y a des bols partout ! Les voici formant tour à tour parapluie, lune, ailes de coccinelle ou visage d'enfant. Ces variations autour du demi-cercle constituent autant d'incitations à poser un regard poétique sur le monde qui nous entoure.
    Mais ce livre qui apprend à observer, nous invite aussi à regarder la vie au delà des objets.
    La vie de ceux qui possèdent trop dans leurs bols bien remplis ou de ceux qui n'ont rien dans leurs bols vides. Par bonheur, les images et les livres servent aussi à rêver ! Et voilà, pour finir, quatre demi-cercles formant deux gâteaux ronds, que l'on peut aisément partager en huit parts égales.

  • Comme il est difficile d'être roi Nouv.

    Est-ce facile de gouverner un pays ? Que faut-il mettre en oeuvre pour que les habitants soient heureux ? Voici des questions auxquelles le héros du roman de Janusz Korczak intitulé Le Roi Mathias Premier tente de trouver les réponses. Dans ce livre l'auteur réfléchissait, avec les enfants, aux difficultés et aux responsabilités inhérentes à l'exercice du pouvoir. Inspiré par Le Roi Mathias Premier dont il emprunte des extraits enrichis par la remarquable interprétation graphique d'Iwona Chmielewska, Comme il est difficile d'être roi est un livre destiné aux enfants comme aux adultes.
    Korczak considérait les enfants comme des citoyens à part entière, qui devraient prendre une part active dans notre société. Il voulait que les enfants croient en eux et qu'ils sachent qu'" on ne peut pas laisser le monde tel qu'il est. " Ce livre souhaite le rappeler. Janusz Korczak (1878-1942) est un médecin-pédiatre et écrivain polonais. Il laisse son nom à la postérité par ses ouvrages pédagogiques, sa littérature de jeunesse, et son engagement en faveur des droits de l'enfant.
    Il est reconnu comme l'inspirateur de la Convention internationale des droits de l'enfant. Grand témoin de son temps, il s'est battu toute sa vie pour défendre et faire respecter les plus petits jusqu'à avoir choisi délibérément d'accompagner les deux cents enfants de son orphelinat au camp d'extermination de Treblinka, où ils furent tous déportés et gazés.

empty