À propos

Huit objets sortis de la valise de Dovlatov lors de son exil sont autant de prétextes à des récits autobiographiques:
- Les chaussettes finlandaises - Les chaussures du maire - Un costume croisé convenable - Le ceinturon d'officier - La veste de Fernand Léger - La chemise en popeline - La chapka - Les gants d'automobiliste Chacun de ces objets lui rappellera une histoire particulière de sa vie en URSS; des histoires qu'il racontera avec concision dans des textes haletants, drôles et au rythme nerveux.
La Valise a une composition particulière («cubique» dira le critique Elisseïev) qui lui donne un cadre très intime où affleurent plus que jamais nostalgie et tristesse face à l'absurde. Mais, comme toujours chez Dovlatov, c'est la dérision et l'ironie tendre qui l'emportent.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Sergueï Dovlatov

  • Traducteur

    JACQUES MICHAUT-PATERNO

  • Éditeur

    La Baconniere

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    22/04/2021

  • EAN

    9782889600458

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    148 g

  • Support principal

    Poche

Sergueï Dovlatov

Sergueï Dovlatov (1941-1990) est né dans l'Est de la Russie. Journaliste dans des journaux de province, il ne sera jamais publié de son vivant en Union Soviétique, ses écrits y sont taxés d' «idéologiquement hostile». Il émigre aux États-Unis en 1978 (à 37 ans) où ses écrits, romans et nouvelles, des comédies autobiographies, y sont enfin publiés, notamment dans The New Yorker. Il est aujourd'hui unanimement acclamé par la critique russe et ses récits sont très populaires en Russie.

empty