À propos

Les cafés sont des parents pour ceux qui n'en ont plus, ils sont ce pote qui ouvre toujours sa porte, complice et accueillant. Que l'on s'y rende seul pour écrire ou noyer son chagrin, que l'on s'y retrouve en bande pour rire, réviser ou s'engueuler, à deux pour démarrer ou finir une histoire d'amour ou de cul, les cafés sont un lieu de lien social. Certains ont une histoire qui se mêle à la grande, d'autres sont anonymes mais ont changé des destins.

Léa Wiazemsky les fréquente depuis l'adolescence, elle s'y est toujours sentie à sa place. De ses troquets de lycéenne aux grands cafés mythiques, elle nous embarque, entre souvenirs personnels et histoire collective, dans un vagabondage littéraire qui met à l'honneur les cafés et celles et ceux qui les tiennent.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Léa Wiazemsky

  • Éditeur

    Les Peregrines

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    02/02/2024

  • Collection

    Petit Eloge

  • EAN

    9791025206089

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    13.1 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    238 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Léa Wiazemsky

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Dyslexique, Léa Wiazemsky s'est toujours
rêvée comédienne, mais certainement pas écrivaine.
Elle fait des études de théâtre au cours Périmony et,
après trois ans de déclamations dans les bistrots de
Montmartre, devient comédienne.
Elle joue dans de nombreuses pièces, téléfilms et
quelques films, tout en travaillant dans des troquets.
C'est derrière le zinc de l'un d'eux qu'elle imagine
l'histoire de son premier roman, Le vieux qui déjeunait
seul.
Elle habite dans le 6e arrondissement de Paris.

empty